• Xpresso #2

     

    Sur une idée originale d'Hylyrio du blog Lire sous la lune.


     

     

     

     

     

    Généralement, quand vous terminez un livre, qu’en faites-vous? (vous le gardez? le vendez? le donnez? le swappez? l’abandonnez quelque part?)

    Généralement, il finit sur l'une des étagères de ma bibliothèque. J'ai beaucoup de mal à vendre ou donner mes livres. Chaque livre m'a apporté quelque chose à un moment donné, donc il m'est difficile de m'en séparer.

    Cependant, budgetérement, cela devient difficile pour moi, de m'offrir de nouveaux livres. Je vais apprécier les fêtes de fin d'années pour ça d'ailleurs. ^^

    Donc, j'ai du me résoudre à vendre mes livres, sur internet ou dans des brocantes.

     

     

     

     

     

    J'ai commencé cette saga, il y a plusieurs années déjà. J'ai lu le tome 2 cet été, et me dis depuis, que je dois lire le tome 3, qui est dans ma PAL. Hier, en allant finir mes achats de Noël, que vois-je ? Le tome 4. Je ne savais même pas qu'il était sorti. Autant dire, que je suis très en retard dans mes lectures.

     

     

    Finale, de Becca Fitzpatrick.

    En tombant amoureuse de Patch, un ange déchu, Nora a dit adieu à une vie ordinaire. Pourtant, elle ne s'attendait pas à se retrouver à la tête d'une armée de néphilims, les ennemis jurés de lui qu'elle aime. Alors que leur histoire d'amour est plus dangereuse que jamais, Nora se retrouve face à un choix impossible : prendre le commandement des néphilims et déclarer la guerre à Patch ou refuser le combat et condamner à mort sa famille et ses amis.

     

     

     

     

     

     

     

    Victoria Dawson a toujours eu le sentiment d’être une étrangère parmi les siens : ses parents et sa soeur cadette, Grace, sont aussi bruns et sveltes qu’elle est blonde et ronde. Depuis sa naissance, la jeune femme subit les moqueries de son père et les reproches de sa mère au sujet de ses formes généreuses. Difficile de grandir au milieu d’une famille qui critique votre physique ! A contrecoeur, Victoria comprend qu’il lui faut s’éloigner des siens pour trouver le bonheur. Elle s’installe à New York et devient professeur dans une prestigieuse école privée. Ses parents la considèrent toujours comme le vilain petit canard, mais grâce à de bonnes rencontres - une en particulier - Victoria apprendra enfin à s’accepter telle qu’elle est : ronde et belle ! Avec Une grande fille, Danielle Steel, sensible à la beauté de chacun, dénonce la tyrannie des apparences et s’attaque avec vivacité aux stéréotypes esthétiques actuels.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :